Une équipe, un projet : une MAM

Céline, Caroline et Pauline
Céline, Caroline et Pauline
Passionnés, compétentes, expérimentées et complémentaires

La MAM, Maison d’Assistant Maternel, est un lieu d’accueil et d’éveil destiné aux enfants et géré par des Assistants Maternels agréés. Elle bénéficie d’une loi récente, «LOI n° 2010-625 relative à la création des maisons d’assistants maternels et portant diverses dispositions relatives aux assistants maternels» promulguée le 9 juin 2010.

Le but est de permettre le regroupement d’assistants maternels au sein d’une même maison apportant ainsi une diversité d’accueil.

Pour les enfants

Un enfant accueilli en MAM est intégré au sein d’un petit groupe d’enfants d’âges différents. Les nourrissons côtoient les plus grands. Ces échanges constituent une richesse pour les enfants et impliquent la découverte de la socialisation et des règles qu’elle implique.

Cet accueil en petit groupe permet la prise en compte de chaque enfant dans son individualité et d’assurer sa sécurité affective.

Pour les parents

Ce mode d’accueil est innovant, il permet de confier ses enfants à des professionnelles passionnées et sensibles aux concepts de bienveillance et d’écoute active.

Cela offre les avantages d’une collectivité :

  • Un accueil dans une maison adaptée et aux normes: L’enfant peut évoluer en toute sécuité, accroitre son autonomie.
  • Activités et sorties planifiées, et en petit groupe.
  • Accueil en horaires atypiques (6h30/21h30).

Mais la spécificité de l’accueil en MAM est de permettre aux enfants de « vivre ensemble » tout en respectant le rythme de chacun. En effet, le petit groupe que forment les enfants avec les assistants maternels permet de répondre aux différents besoins des enfants en fonction de leurs demandes individuelles, en respectant leur rythme et leurs habitudes. Les activités et sorties en groupe les préparent à être sociables et leurs permettront une intégration plus aisée à l’école.

  • Maintien des aides de la CAF: vous pourrez bénéficier du complément de libre choix de mode de garde (CMG) de la Paje, comme pour l’emploi d’une assistante maternelle à son domicile.
  • L’assistante maternelle n’est pas isolée: meilleur surveillance, plus de disponibilité, partage des tâches.

Pour les communes

Le coût de fonctionnement est compatible avec les finances des communes: les assistantes maternelles, payées directement par les parents, ne sont pas financièrement à la charge des communes.

Le conseil municipal peut mettre à disposition une maison ou proposer une aide financière. Ceci étant, le coût pour la commune reste toujours inférieur au coût de fonctionnement d’une crèche, qui représente en moyenne par enfant, une charge financière pour la municipalité sept fois plus élevée qu’une maison d’assistantes maternelles.

La possibilité de faire garder leur enfant étant souvent la première condition posée par de jeunes parents pour emménager dans une commune, il est incontestable que ce mode d’accueil constitue également un outil de lutte contre la désertification rurale qui pourrait être utilement mobilisé par la politique d’aménagement du territoire.

Pour les investisseurs

La création d’une MAM est un projet novateur. Très recherché par les parents, il est à ce jour inexistant à proximité de Royan. C’est un projet durable et pérenne qui a déjà fait ses preuves sur l’ensemble du territoire.

L’investissement est sécurisé par la garantie du règlement du loyer par les assistantes maternelles et le soutien des communes.

En tant que service à la population, la MAM peut s’intégrer à un projet plus global de construction de logements, d’entreprises ou de zones commerciales.